Projet de pompe chez Eastman aux États-Unis

Projet de pompe chez Eastman aux États-Unis
août 26, 2021 Patricia Vanoli
Patricia Vanoli août 26, 2021
Anglais Allemand

Projet de pompe chez Eastman aux États-Unis

Le gaz n’est plus un problème

Les teneurs élevées en gaz dans les milieux liquides peuvent devenir un problème pour les pompes et entraîner des pannes. Un exemple pratique de l’entreprise chimique Eastman aux États-Unis montre comment résoudre ce problème.- Une pompe a provoqué des pannes répétées sur le plus important site à Kingsport de l’entreprise chimique américaine Eastman,
– Le problème de la pompe à roue fermée était la forte teneur en gaz.
– Le fabricant de pompes Egger a remédié à la situation en concevant un nouveau système et une nouvelle pompe avec une roue semi-ouverte.

La pompe pour Eastman sur la plateforme d’essai du fabricant Egger

Depuis plusieurs années, une pompe dans le plus grand site de production de Kingsport, dans l’État américain du Tennessee, posait des problèmes à l’entreprise : elle fonctionnait sur un procédé contenant de l’eau à une température élevée de 240 °C et à une faible pression de moins de 1 bar. Ce processus impliquant plus de 10 % en volume de gaz sous forme de vapeur d’eau, cela provoquait souvent la défaillance des pompes utilisées.
À l’origine, une pompe horizontale ANSI était installée, provoquant de nombreuses défaillances, des ruptures de garnitures mécaniques et des désalignements dus à la dilatation thermique. Elle a ensuite été remplacée par une pompe API verticale, qui présentait également quelques problèmes de conception au départ, mais qui ont été résolus avec le fournisseur de la pompe d’origine pendant la période de garantie. Cependant, le problème des défaillances liées au gaz persistait et continuait à se produire à intervalles irréguliers. La teneur en gaz était clairement trop élevée pour ce type de pompe à roue fermée.

Pompe de process Egger chez Eastman à Kingsport, Tennessee

La structure du système a été optimisée
Il s’agissait d’un véritable défi qu’il fallait relever. Comme Eastman avait déjà installé par le passé une pompe de ce fabricant sur le site de Sauget, dans l’État de l’Illinois, l’un des spécialistes des pompes de l’entreprise chimique s’est souvenu du fabricant Egger et de ses capacités dans le domaine des fluides multiphasiques. Les deux entreprises ont donc travaillé ensemble depuis la prise de contact en février 2019 sur le site de Kingsport pour optimiser la conception du système du procédé en question, notamment la pression d’aspiration, la hauteur, le débit, la concentration et la composition du gaz, ainsi que les sections et la disposition des canalisations.

La roue semi-ouverte transporte aussi des liquides multiphasiques
Finalement, une nouvelle pompe horizontale à pied à l’axe a été conçue selon le type API OH2. La pompe est équipée d’une roue spéciale, semi-ouverte capable de traiter des liquides, des solides et des gaz. Dans certaines conditions de fonctionnement, ce système hydraulique spécifique permet de contenir des teneurs en gaz allant jusqu’à 25 % en volume sans affecter les performances de la pompe.

La pompe fonctionne sans problèmes

L’étude complète, la conception et le développement de la pompe ont pris moins d’un mois. La pompe a été livrée de Suisse jusqu’au site américain final en trois mois.
Depuis sa mise en service sur site, la pompe fonctionne sans problème, sans interruption, sans perte de production et sans frais de maintenance. L’opérateur est très satisfait. Le « retour sur investissement » est également remarquable : si l’on fait abstraction des coûts d’installation, il n’a fallu que 17 jours pour l’ensemble de la commande – un système de pompe complet, une unité de remplacement et un jeu de pièces détachées.